La route est désormais toute tracée pour Google Maps

Aujourd’hui, la géolocalisation est partout ! Entre les applications de rencontre, les entreprises de VTC, les GPS, les jeux inspirés des dessins animés les plus connus… tout le monde utilise la géolocalisation. Et à plus forte raison depuis l’existence des smartphones.

Google Maps, le leader des systèmes de navigation innove aujourd’hui avec un concept pour le moins inattendu.

Navigation 3D

Chez Safesmart.city, nous sommes certains que cette invention va rencontrer un énorme succès public. Et particulièrement chez ceux qui n’ont pas le sens de l’orientation ! Fini les erreurs de direction, vous ne serez plus guidé par une voix. Tel le Petit Poucet, il vous suffira de suivre les indications visibles de l’appli de Google Maps pour retrouver votre chemin.

Cette appli réservée aux piétons se réfère à de nombreux logiciels développés par Google et déjà existants. Google ne prend ici aucun risque et développe juste la mise en réseau de ses systèmes :

  • Le GPS AR est désormais intégré à la navigation piétonne de Google Maps pour géolocaliser l’utilisateur
  • Google Street View reconnait les lieux préalablement cartographiés pour proposer une carte 3D réaliste sur smartphone.

 

La caméra de votre téléphone joue un rôle essentiel dans le processus. En effet, les chercheurs se sont très vite posé la question de la visualisation du parcours. Et la solution était toute trouvée : utiliser la caméra.

En effet, la caméra arrière permet de capturer les images des alentours en temps réel. Il faudra donc pour utiliser cette solution avoir une caméra en état de marche.

Une fois la caméra enclenchée, votre écran affichera la capture de la caméra avec des informations virtuelles (flèches, noms de rue, etc..).

 

Un crash test peu concluant

Nos confrères de 20Minutes ont testé cette appli et ont noté deux points fortement handicapants. Le premier réside dans le manque d’uniformité de Google Street View.

Si le logiciel n’a pas de cartographie enregistrée de l’endroit où vous vous trouvez, vous ne risquez pas d’avoir un parcours adapté affiché à l’écran.

Le deuxième point reste la question des conséquences de l’utilisation de cette appli sur la consommation de la batterie. Une question épineuse qui ne pourra être déterminée qu’en conditions réelles. Cette appli sera peut-être à utiliser avec la plus grande des parcimonies pour chaque utilisateur….

 

Une innovation pour les privilégiés ?

Google Maps AR a le mérite de proposer une solution utile qui améliore l’accessibilité. Cependant, beaucoup vont être déçus car en effet, seul les smartphones Pixel ont la primeur de la nouveauté. On pourrait accuser Google de népotisme mais la firme préfère juste jouer « intelligent » et garder les rangs serrés autour de cette innovation.

Aujourd’hui, la réalité augmentée n’est plus en phase de test. Mieux, Google espère même déployer très prochainement Google Maps AR sur les smartphones Android.

 

La Réalité augmentée, l’affaire de tous mais pas partout…

Autre condition qui pourrait porter à polémique : cet outil ne sera pas disponible partout. Bien qu’utile, Google préfère investir dans les grandes villes où le nombre d’utilisateurs sera logiquement plus important que dans les régions à plus faible densité.

On peut le comprendre aisément tout en déplorant le manque d’éthique de la firme. En effet, si cette technologie est accessible aux smartphones, il serait dommage de créer des inégalités qui ne pâtissent pas des zones blanches d’un point de vue technologique.

Tout est donc affaire de commerce chez Google et les prochaines villes pressenties pour accueillir cette nouveauté restent les plus attractives. On peut notamment citer Paris, Londres et également New York.

 

Si aujourd’hui, notre téléphone peut nous indiquer la route à suivre d’un point A à un point B, on peut rêver à un smartphone intelligent qui pourrait bientôt nous indiquer selon notre itinéraire les magasins à proximité qui vendent des articles à notre taille et/ou avec des réductions.

Ou Google Maps pourrait aussi se synchroniser avec notre calendrier ou notre rappel de tâches pour nous rappeler de passer chez le pressing ou l’anniversaire de notre grand-tante.

Alors que dire à ceux qui pensent que la réalité augmentée ne fait qu’augmenter notre assistanat ?… On n’arrête pas le progrès !

 

A lire également : Pokemon Go, Harry Potter … la fiction en réalité augmentée