screen-shot-2016-10-14-at-15-43-02

D’après une récente étude menée par Kaspersky, spécialiste de la cyber-sécurité, les grandes villes présentent des points de vulnérabilités numériques qui pourraient mettre en danger les informations privées des utilisateurs. La Deccan Chronicle a indiqué que ces vulnérabilités pourraient servir à diffuser des codes malveillants et espionner les données qui transitent lors d’une opération, notamment via les kiosques digitaux et les terminaux interactifs.

Malgré leur diversité, les kiosques et terminaux digitaux (que l’on retrouve dans les cinémas, les points de location de vélos, les organisations gouvernementales, les terminaux aéroportuaires…) ont tous des composants très similaires. Ils présentent donc tous un ou plusieurs points faibles en matière de sécurité. Des programmes malveillants pourraient être utilisés pour accéder aux numéros des cartes de crédit et à une partie des données personnelles qu’elles contiennent. Pire encore, un grand nombre de terminaux sont connectés les uns aux autres ainsi qu’à d’autres réseaux, favorisant ainsi les échanges de données frauduleux. S’ils ont pour vocation de faciliter le quotidien des citoyens, les kiosques digitaux représentent aujourd’hui un danger pour la préservation de leurs données personnelles. La technologie évolue et nous offre de plus en plus d’options mais elles s’accompagnent d’un grand nombre d’incertitudes et de cyber-menaces de plus en plus sophistiquées.

Sources : http://www.deccanchronicle.com/technology/in-other-news/180916/researchers-find-multiple-smart-city-infrastructure-threats.html