Les RSSI à l’honneur des Assises de la Sécurité :

2e édition du Grand Prix des RSSI

En ce mois européen de la cyber sécurité, les Assises de la Sécurité se tenaient à Monaco pour sa 18e édition.

Dans un programme d’interventions couvrant les différents domaines de la sécurité informatique, de la protection des données à la cyber criminalité industrielle, elles décernaient, pour la 2e année consécutive, le Grand Prix des RSSI en 4 catégories. Passées au crible d’un jury d’experts exigeants, les initiatives en matière de sensibilisation des publics internes et externes d’une entreprise ont retenu particulièrement l’attention. Connaissances pointues, créativité dans les actions mises en place, sens de la pédagogie, autant de qualités que les nominés réunissaient dans leurs dossiers et leurs expériences.

 

Un jury exceptionnel

Ainsi pour encourager le partage des bonnes pratiques et en faire profiter les entreprises de toutes tailles, il fallait réunir dans le jury des membres du CESIN[1], du CLUSIF[2], du CIGREF[3] et de l’ANSSI[4]. La présidence de ce jury exceptionnel a été confiée à Alain Bouillé, RSSI du groupe Caisse des Dépôts, et président du CESIN, qui rappelle que

« la récompense ne va pas nécessairement aux budgets les plus importants mais au contraire, c’est le niveau de sécurité atteint que nous analysons plus que le budget alloué ».

Plus que les nouvelles technologies ou les recherches sur les moyens de sécuriser le cloud, ce sont les démarches visant à impliquer les personnels ou les utilisateurs des systèmes d’information qui ont recueilli les suffrages cette année.

 

Alors quels sont les lauréats pour cette année 2018 ?

Le Prix spécial du jury revient à Stéphane Tournade, directeur Sécurité et Audit des Systèmes d’Information des laboratoires Servier. « Le collaborateur est le premier rempart de l’entreprise », explique-t-il en présentant son programme de sensibilisation basé sur des formations courtes et ludiques. Il s’agit alors davantage de faire adopter les bons réflexes en matière de sécurité que de demander aux collaborateurs de devenir des experts.

Ce n’est certainement pas un hasard, si le Prix Culture Sécurité, est revenu à Viviane Maleterre, RSSI de la Haute Autorité de la Santé ! L’objectif était en 2016, de regrouper la direction générale de la santé du ministère et les 7 agences sanitaires pour une même communication auprès de 15 000 agents. Là encore, c’est l’utilisateur qui est au centre de toutes les attentions. Pour embarquer les équipes, un film mais aussi un jeu de cartes joué en face à face ont créé le dialogue et amélioré l’adhésion de tous au projet.

 

D’autres acteurs ont été récompensés

Pour autant les discours plus techniques ne sont pas laissés de côté et d’autres lauréats en sont les témoins. Ainsi Dominique Alleron, Regional Security Manager pour Axa Tech Europe, a reçu le Prix de la démarche la plus innovante et Fabien Lemarchand, RSSI de Cdiscount, le Prix du meilleur espoir. Tous deux se sont intéressés à la sécurité des infrastructures et à la qualité des informations remontées aux centres de décision, tant sur le plan des matériels exposés que sur celui des tests d’intrusion. Ainsi le Bug Bounty est désormais un sujet de conversation ; ce qui traduit une volonté d’ouvrir quelque peu le monde de la sécurité de l’entreprise. En effet, faire appel à des experts « étrangers » pour tester les systèmes et révéler les failles d’un système d’information peut sembler contre-intuitif dans un monde plutôt fermé et peu bavard.

Preuve que les mentalités évoluent, que la sécurité informatique est un sujet complexe, les Assises de la Sécurité 2018 donnent l’exemple en récompensant ceux qui osent et innovent en permanence.

 

[1] Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique

[2] Club de la Sécurité de l’Information Français

[3] Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises

[4] Agence Nationale de la Sécurité des Système d’Information

 

A lire également:   Citalid, la start-up qui évalue les risques liés à la cyber criminalité reçoit le Prix de l’Innovation 2018 aux Assises de la Sécurité