La livraison à domicile sans bouger du bureau

Près de 20% des livraisons échouent

La disponibilité du client reste l’un des problèmes récurrents de la livraison à domicile. C’est d’ailleurs ce qui conduit le livreur à déposer la commande en point relais.Pourtant, les e-commerçants font des progrès et prennent de plus en plus de précautions afin de préciser un créneau horaire pour la livraison. Néanmoins, le client est ainsi obligé de réserver une plage horaire pouvant mobiliser de quelques heures à une journée entière. Fenotek, une start-up française, s’est penchée sur ce dysfonctionnement et propose une nouvelle solution : le contrôle d’accès connecté !

Si votre appartement, ou votre maison était équipé d’un système permettant au livreur de rentrer et de déposer son colis sous votre entière surveillance, vous n’auriez plus besoin d’être présent. Il suffisait d’y penser !

Le marché est énorme. La frustration issue d’une livraison compliquée entame la confiance et la qualité de l’expérience dont on sait qu’elle détermine la fidélité des clients. « Aujourd’hui, l’enjeu est de passer le portail et/ou la porte d’entrée pour optimiser la livraison dès la première présentation », indique Bruno Davoine, le CEO de Fenotek. Au cœur du problème : la gestion du dernier mètre, cette distance symbolique entre le produit et le consommateur dont il faut aplanir les obstacles pour faciliter son acquisition.

Hi) -Interphone -Maison

L’interphone nouvelle génération, et habilement dénommé Hi) est équipé d’une caméra et est connecté au smartphone du propriétaire. Il est ainsi capable de transmettre une image du livreur qui, une fois reconnu, recevra en retour un QRcode éphémère. Le dit-code déclenchera l’ouverture du portail ou de la porte, si toutefois ceux-ci sont également connectés.

Précision importante dans le process de livraison, l’interphone prendra une photo qui vaudra acceptation de la livraison, et sera transmise au livreur. L’interphone pourra également interagir avec les autres systèmes de surveillance du domicile comme la vidéosurveillance ou l’alarme.

Hi) peut aussi être un acteur de la sécurité des biens puisqu’il détecte les mouvements suspects et peut alors activer une alarme. Nos habitats deviennent plus intelligents et l’hyper connexion entre tous les objets connectés amélioreront certainement notre protection.

 

 

Mais comment cela fonctionne-t-il ?

Hi) est connecté à internet en Wifi ou via le réseau 4G. Il est doté d’une caméra haute définition, un transformateur pour l’alimentation électrique et un carillon sont en option. Le système proposé par Fenotek est prometteur car ses usages seront multiples. On pourra aussi donner accès au service de jardinage ou au personnel chargé du ménage du domicile, en contrôlant les horaires et les accès (entrées et sorties). Vous pourrez dialoguer avec vos visiteurs et les renseigner sur votre horaire d’arrivée depuis votre smartphone, que vous soyez bloqué dans les bouchons ou parti vous détendre à l’autre bout du monde.

Fenotek travaille aussi sur la reconnaissance faciale et gestuelle pour aller plus loin dans la sécurisation des accès. La société est en phase de test (POC) et prévoit de commercialiser Hi) dès 2019.