Logistique : Geek+picking i.e., robots et drones : ces nouveautés qui vont révolutionner le e-commerce

Des robots et des hommes

Dans les débats d’aujourd’hui, il ne s’agit plus de nier l’arrivée massive des robots dans le monde industriel mais davantage de s’interroger sur un mode de collaboration intelligente si on associait l’homme à la machine. C’est ce que propose et réussit parfaitement la start up Geek+ dans le domaine du picking i.e. (préparation de commande en entrepôts). La robotisation de la chaine logistique est en pleine expansion. Aussi il n’est pas surprenant d’apprendre que cette jeune pousse chinoise vient de lever 180 millions de dollars pour poursuivre son développement.

Qui sont leurs clients ?

Fondée en 2015, la société a pour mission d’être un leader de la révolution logistique intégrant l’intelligence artificielle. Basée à Pékin, elle a déjà livré plus de 5000 robots pour une centaine d’entrepôts dans le monde entier.

En Chine, aux Etats-Unis (où la référence en la matière reste Amazon), mais aussi à Singapour, au Japon, en Australie, les entreprises du e-commerce, de l’automobile ou de la pharmacie ont déjà recours aux robots intelligents de Geek+. La société revendique 4 valeurs de base que l’on imagine indispensables dans un monde régi par le le 24/7 :

  • Efficacité
  • Précision
  • Fiabilité
  • Agilité

L’Homme bientôt remplacé par des robots ?

Ce qui est le plus remarquable dans ce nouveau système de préparation de commande, c’est certainement l’alliance de la machine et des hommes. Jusque là c’était l’humain qui parcourait les allées d’un vaste hangar à la recherche d’une référence produit, une logistique déjà bien rodée et éprouvée à travers les siècles. Désormais, c’est le robot qui transporte le container ou l’armoire de stockage jusqu’à l’humain chargé de préparer la commande. Dès que le produit recherché est prélevé par la main de l’homme, le robot repart et replace le container au bon endroit, avant d’aller en chercher un autre. Un gain de temps pour tout le monde mais qui représente surtout un immense gain d’effort pour l’homme. Il ne reste plus qu’à organiser la flotte de robots Geek+ et pour les humains, d’apprendre à les commander !

 

Gageons que la levée de fonds va accélérer le développement de la recherche et ainsi augmenter encore l’efficacité des systèmes de picking robotisés. Au rythme où les commandes affluent dans les entrepôts, l’avenir des robots semble fleurissant !

 

A lire également : Livraison en 30 minutes par CDiscount : Analyse d’une performance logistique